La visite de l’équipe de pentathlon militaire Bayi au sujet de « Propagande des JMM dans les Camps »
Date de publication: 17:07 , le 14/9/2018    Source: Cette stationfont-size:AAA

Au moment de l’arrivée du comptage décroissant d’une année de l’inauguration des septièmes Jeux Mondiaux Militaires, la Mission de propagande et d’interview des médias au sujet de « Propagande des Jeux Mondiaux Militaires dans les Camps » a visité le premier arrêt le 4 et 5 septembre – le Centre d’entraînements physiques militaires du Département de management des entraînements de la Commission militaire centrale de la République populaire de Chine situé à Pékin.

Sur la porte de la Salle d'entraînement du Centre, une banderole rouge attire l’attention de ces visiteurs : Escalader de manière courageux les sommets des Jeux Mondiaux Militaires à partir d’ici ! Face aux sportifs et moniteurs, leurs paroles et conduites donnent une impression profonde. Le style du militaire strict et l’esprit de s'employer de tout leur pouvoir et s'acharner aux Jeux Mondiaux Militaires sont l’esprit souligné de la Légion de Chine aux Jeux Mondiaux Militaires.

Les jeux de pentathlon militaire sont absolument l’un des événements les plus spéciaux qui attirent le plus d’attention dans les Jeux Mondiaux Militaires, qui sont constitués de 5 disciplines à savoir : le tir, la course d’obstacles, la natation avec obstacles, le jet de grenades et le cross-country dont les compétiteurs sont réputés comme soldats complets.

 

Li Chunmei, Monitrice du pentathlon militaire : Trouver le meilleur état, remporter les meilleurs résultats

Notre équipe a justement participé au 65ième Championnat du monde du pentathlon militaire en Autriche, l'équipe féminine a gagné le champion du groupe féminine et de la course d’obstacles de relais, c’est à dire deux médailles d'or, une médaille d’argent et une médaille de bronze en total, a dit Li Chunmei, monitrice et le vice-chef de l’équipe de pentathlon militaire Bayi en exprimant ses joies entre les lignes : Ce match sert justement d’entraînement pour les Jeux Mondiaux Militaires de Wuhan de l’année prochaine et auquel participent trois nouveaux à cet effet qui ont tous un bon état, c’est pas facile. Vous savez, former un nouveau avec talent, il faut 4 à 5 ans minimum depuis son recrutement jusqu’à la participation aux jeux.

En tant que monitrice de la seule équipe féminine du pentathlon militaire de toute la Chine, la pression et les challenges confrontés sont d’importance. Comment se préparer aux Jeux Mondiaux Militaires de Wuhan ? Li Chunmei a répondu : Afin de compléter l’insuffisance des expériences des nouveaux en matière de participation aux matchs, on s'efforce de participer à un Cup des championnats intercontinental avant les Jeux Mondiaux Militaires de Wuhan de l’année prochaine afin de forger l’équipe.

La participation aux Jeux Mondiaux Militaires est l’honneur de toute la vie du militaire, a dit Li Chunmei. On souhaite de trouver le meilleur état et de présenter un cadeau au 70ième anniversaire de la Nouvelle Chine avec les meilleurs résultats.

 

Lu Pinpin, Championne du monde du pentathlon militaire : La participation aux Jeux à l’âge d’or et chez soi est tellement heureuse.

Avec le champion du groupe féminin et de la course d’obstacles féminine et le troisième individuel de 65ième championnat du monde du pentathlon militaire, Lu Pinpin, âgée de 21 ans, n’est retourné en Chine qu’au 3 septembre depuis l’Autriche, et a dit après avoir vu la vidéo de propagande des Jeux Mondiaux Militaires : Trop attendu ! La participation aux Jeux Mondiaux Militaires à l’âge d’or d’une sportive et chez soi est trop heureuse.

Lu Pinpin était une sportive de l’équipe de rugby de la Province du Shandong avant d’entrer dans l’équipe de pentathlon militaire de Bayi. La course d’obstacles de 500m, le cross-country, le jet de grenades, la natation, le tir qui nécessitent une quantité d'exercice physique énorme chaque jour, permettent Lu Pinpin et ses équipiers n’ont jamais peur de devenir grosses et ne contrôlent jamais la nourriture. Et notamment la course d’obstacles de 500m nécessite la force explosive, et à la fin de laquelle, la bouche peut sentir l’odeur de sang ; le Cross-country de 4km nécessite l’endurance et à la fin de laquelle la tête peut sentir le mal.